Aller au contenu Aller à la recherche

Sailly-Labourse

Bienvenue sur le site officiel

Rechercher Deplier le champs de recherche

Formulaire de recherche

Contenu de la page

Accueil » Loisirs » Associations » Anciens combattants

Les anciens combattants

Michel Waroux est depuis 20 ans, le 3ème président de l’Amicale des anciens combattants. Le premier était Léon Olivier, puis André Bourdeauduc.

Né le 23 janvier 1937 à GRENAY, Michel WAROUX, est issu de l’école du bâtiment. Il devint par la suite agent commercial pour le compte des Ets CANIVET et effectua son service militaire à Compiègne au 43ème régiment d’infanterie. En août 1957, il débarque en Algérie avec son unité et y poursuit son service militaire jusqu’au mois de mai 1959. Revenu de la Petite Kabylie où il avait combattu; Michel WAROUX, adhéra tout naturellement à l’amicale des anciens combattants, présidée alors par OLIVIER Léon, officier en retraite. Il en fut le trésorier. A cette époque l’Amicale regroupait les anciens combattants des guerres 1939/1945 et d’Algérie ainsi que quatre « poilus » de la guerre 1914/1918, dont l’un d’eux, YSAR Victor, fut décoré de la Légion d’Honneur.

Cette Association tient toujours une place importante dans notre commune surtout lors des commémorations des armistices du 8 mai 1945 et du 11 novembre 1918, où sa représentation est saluée par les autorités locales.

Elu Président de l’Amicale des Anciens Combattants le 1er octobre 1989, Michel WAROUX, continue de perpétuer le souvenir des derniers conflits et contribue au devoir de mémoire. Il se charge également de recenser tous les anciens combattants du village et continue de tisser un lien entre eux, les réunissant au cours des cérémonies, banquets, de réunions ponctuelles et lors de la messe du 11 novembre.

A l’heure actuelle, 27 anciens combattants sont répertoriés dans notre commune l’un d’eux, Guy Terry ayant combattu pendant la guerre de 39/45. Notons pour mémoire que cette amicale est détentrice, pour la commune, de la liste des fusillés civils (6) et de celle des déportés et des morts au combat pour la France.

Les conflits meurtriers sont désormais plus rares en Europe et, forcément, le nombre des anciens combattants diminue. Toutefois, il est bon de savoir, comme le dit Michel WAROUX, que d’autres combats se déroulent et se sont déroulés depuis ces guerres. Ce sont les conflits dits « Extérieurs » tels que le Liban, le golfe Persique, le Gabon, l’Afghanistan….soit au total 21 missions extérieures répertoriées au Journal Officiel. Ces missions donnent droit à la carte de Combattant et nous rappellent que la France poursuit toujours un rôle de Paix avec ses soldats et d’autres Nations partout dans le monde.

Un regret du Président : que la liste des nouveaux « anciens combattants » ne lui soit pas directement communiquée. .C’est en s’adressant à la Mairie de leur domicile que ceux-ci pourront se diriger vers cette Amicale. Ils y trouveront la convivialité et le soutien de tous les anciens qui ont connu comme eux la douloureuse expérience des opérations combattantes.